EN SAVOIR PLUS SUR NOUS

NOTRE HISTOIRE

1science est née du constat qu’il devrait être plus facile de trouver des articles scientifiques évalués par des pairs ; pour les bibliothécaires souhaitant aider leurs usagers, pour les chercheurs s’appuyant sur du savoir scientifique et pour les étudiants devant rapidement trouver des articles pour leurs travaux scolaires, dont la date de remise est, parfois, le lendemain (qui n’a jamais vécu cela ?)

Tout a débuté par la création de oaFindr, une base de données axée sur les articles en libre accès. Très rapidement, nous avons réalisé qu’il était impératif d’aider encore plus les bibliothèques et les centres de documentation dans leurs objectifs stratégiques, comme ceux d’augmenter la visibilité de leur université, de gérer les abonnements et de faciliter l’accès à la recherche pour les usagers. De ce constat est 1findr.

Nous avons aussi élaboré 1foldr et 1figr dans le but d’aider les bibliothécaires à atteindre ces objectifs. Les institutions peuvent prendre des décisions éclairées par rapport à leurs collections actuelles grâce à l’analyse de leurs abonnements actifs, l’évaluation de leur taux de publication et la comparaison avec ce qui est offert en libre accès.

1science facilite l’accès au savoir et au partage de la connaissance.

L’IDÉE

1science est une idée originale d’Éric Archambault, un expert en analyse des politiques de recherche-développement et en techniques d’évaluation de l’activité de recherche. C’est sur la base de cette expertise que Éric a d’abord fondé Science-Metrix en 2002 à l’aide de son collègue Grégoire Côté, une compagnie de recherche spécialisée en bibliométrie.

C’est en réalisant un rapport pour la Commission européenne qu’Éric a découvert que des évaluations antérieures avaient largement sous-estimé l’offre en libre accès d’articles scientifiques évalués par des pairs. Tandis que des estimations faites précédemment par la communauté scientifique attestaient que seul un quart de ces articles était offert en libre accès, la technologie développée par l’équipe de Science-Metrix a démontré qu’il s’agissait en fait de près du double de ce taux. L’équipe de Science-Metrix suggérait que le fait d’avoir plus de la moitié de ces articles en libre accès constituait un point tournant dans le monde de l’édition scientifique, technique et médicale.

C’est ainsi qu’est née l’idée de mettre au point un système donnant instantanément accès à tout ce matériel gratuit de grande qualité, essentiel à la recherche scientifique et technologique.

This post is also available in: Anglais